Clavier filaire Novodio pour Mac : test et avis

J’ai fait récemment l’achat d’un clavier pour équiper mon poste de travail secondaire. Je travaille en effet sur portable Mac (MacBook Air), avec un écran externe pour plus de confort, l’écran du portable servant d’affichage secondaire, et donc il me fallait un clavier externe aussi (impossible d’utiliser le clavier interne du MacBook Air dans cette configuration).

J’avais hésité entre un clavier sans-fil et un clavier filaire, mais dans cette configuration de bureau, finalement un clavier filaire suffit largement, alors que j’utilise pour mon bureau principal un formidable clavier bluetooth Apple, mais il est fort cher. Je souhaitais donc ici me tourner vers une solution moins onéreuse et pour un usage d’appoint, bien qu’il m’arrive de télétravailler pas mal et de plus en plus sur ce bureau secondaire. Un clavier filaire m’a semblé donc convenir et j’ai naturellement regardé les produits proposés par MacWay, qui pour beaucoup conviennent parfaitement pour les macs, voire s’en font une spécialité.

C’est le cas de ce clavier de marque Novodio (une marque française fabriquant des produits dédiés aux machines Apple, mais pas que), le Touch Keyboard USB-A Gris Sidéral, vendu au prix de 39,90 €, un modèle de clavier à touches plates avec pavé numérique (dont je me sers pas mal), de couleur sombre (gris sidéral, donc. C’est sombre le sidéral). C’est un clavier 106 touches, incluant toutes les touches “multi-médias” des macs actuels, lesquels peuvent également être utilisées comme des touches de fonction classiques “PC” (F1 à F14) en les combinant avec la touche “Fn”.

Clavier Novodio USB-A gris sidéral

Les touches de fonction “Mac” sont les suivantes :

  • Réglage de la luminosité de l’écran (touche – et touche +)
  • Réglage du volume sonore (touche -, touche + et touche muet on/off)
  • Affichage de toutes les fenêtres du bureau en mode réduit – survol des fenêtres (Mission Control)
  • Afficher le LaunchPad (icônes de toutes les applications comme en mode tablette)
  • Touches multimédias : démarrer/arrêter la lecture, titre précédent, titre suivant.
  • Touche éjection.

Points positifs :

  • Clavier relativement plat (mais pas trop, j’ai du surélevé mon clavier Apple qui l’était trop et collé à la planche de mon bureau)
  • Bien lesté (480g). Les claviers trop légers ne conviennent pas à une frappe continue et rapide et de plus sont plus fragiles.
  • Bonne fabrication et design correct, coins arrondis. Les touches sont solides au frappé, arrondies (pas de risque de les arracher), ont un bon rebondi et sont relativement silencieuses.
  • Les touches mortes ou fréquemment utilisées : tab, verrouillage majuscules, shift, espace, option, control, commande.. , ont une plus grande taille que les autres. Sur les mauvais claviers, elles sont généralement petites. C’est plutôt une bonne idée et cela facilite la frappe et les combinaisons de touches qui sont fréquentes pour moi.

Points négatifs :

  • Déçu par la couleur de la peinture du chassis (gris sidéral) que personnellement je trouve un peu trop “gris moche”. Je préfère largement celle des claviers d’Apple qui en plus sont en métal intégral. Là, c’est intégralement du plastique.
  • Présence inopportune de la touche “Fn” en 3 exemplaires, dont 2 dans la barre des touches mortes, à l’emplacement de la touche “Contrôle” ce qui fait que je me trompe souvent de touche et au lieu de taper “Contrôle” je tape “Fn”, ce qui n’a aucun intérêt si ce n’est de me faire perdre du temps parce que MacOS affiche la fenêtre des émoticons à chaque pression de la touche Fn seule. Pourquoi 3 fois cette touche ? Elle se trouve déjà en haut du clavier à côté de la touche “Suppr”. Ils auraient pu à la rigueur en mettre une seconde dans la barre du bas, mais à droite, mais pas à la place généralement réservée à la touche “Contrôle” ! En outre, ces deux touches Fn en bas occupent beaucoup de place ce qui empêche d’avoir une touche Commande (Cmd) plus grande, alors qu’elle est largement plus utilisée que la touche Fn, qui ne sera utile que pour les utilisateurs PC ou à ceux qui ont un usage des touches de fonction, qui ne sont généralement pas utilisées sur Mac. Je ne comprends pas ce choix…
  • Le prix : 40 euros est quand même un peu cher pour un clavier filaire. Mais bon : 1) on est dans le monde Mac, tout est plus cher, et 2) c’est une marque française, alors on supporte de payer un peu plus cher (cocorico !).

Bref… vous aurez remarqué que j’ai utilisé pas mal de mots pour faire une critique des points que je n’ai pas aimés, et peu pour les points que j’ai aimés, qui sont pourtant nombreux. Il n’empêche que je conseille quand même le choix de ce clavier qui est de très bonne facture et qui est un bon produit, bien moins cher que les modèles Apple qui d’ailleurs ne vend plus de claviers filaires. Quand même : Apple vend son clavier bluetooth Magic Keyboard avec Touch Id (lecteur d’empreinte digitale) à 205 € !!! Ils pourraient au moins proposer des modèles moins chers (avec moins de fonctions). En attendant, les constructeurs qui vendent des claviers pour Mac moins chers que ceux d’Apple ont encore de l’avenir. Il y a bien Logitech qui continue à vendre des claviers pour Mac, mais personnellement je ne suis pas du tout convaincu par leur design et ils sont aussi généralement assez chers. Donc, Novodio : je vote pour, même si je pense qu’il y a des points à améliorer.